probablement vivant

Enfin, ces derniers jours le risque de se faire écraser par le tram a été faible et par un bus absolument inexistant, vu que la grève de ces dames et sieurs de la TBC a été pas mal suivie (je profite pour leur dire de ma part, d’une amie qui a souffert, d’une mémé qui en a chié et de quelques autres, qu’ils sont amplement détestés, peut-être même autant que les agents de la RATP et de la SNCF, c’est dire).

Malgré cette baisse des possibilités de passer du côté des non-vivants, d’autres étaient toujours d’actualité. J’en ai échappé à l’une d’entre elles, ce qui signifie que je pourrais encore pour quelque temps dire ce que je pense des grévistes qui au lieu de faire circuler gratuitement bus et trams profitent de la grève pour faire leurs courses de Noël en bagnole, pendant que des moins nantis étaient en train de faire leurs courses de mi-mois et les trimbaler à pied cet après midi.

4 Réponses

  1. Bien contente que tu sois toujours là pour râler!

  2. Tu me fais plus des coups pareils. Suis trop vieux, la patate trop abîmée. L’Hadès, je sais l’adresse: serais allé t’y rechercher. J’ai besoin de toi, moi. Prends ton mal en patience.

  3. Si tu es désespérée, et que les moyens viennent à manquer, il reste l’amandine…
    ça dépend de ton niveau d’envie d’emmerder les grévistes, et accessoirement du fait qu’on te manquerait ou pas :p
    :-* quand même…

  4. Si j’en vient d’être désespérée, je me fais lesbienne et je t’appelle de suite pour que tu m’aides à emmerder les grévistes !😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :