marrant comme tout !

J’ai voulu lire le papier d’Eric sur Agoravox (sur recommandation de la Première Lectrice) et pour faire les choses dans l’ordre je me suis dit qu’il fallait absolument que je lise ce à quoi il se réfère. Je ne lis plus le blog de Thierry Crouzet depuis qu’il a aligné quelques bien bonnes et que ses réactions aux commentaire furent consternantes (dont).

Premier paragraphe et il en sort un de ses classiques que quand on les voit on doit changer de trottoir ou URL.

…à force de les voir s’exciter je vais finir par me dire que je tiens enfin la preuve que le cinquième pouvoir existe… car s’il n’existait pas vous ne seriez justement pas aussi remonté messieurs les sceptiques. Mais bon, je ne vais pas attaquer comme ça ma présentation. J’aurai sans doute l’occasion de sortir cet argument plus tard.

La même connerie de base que ceux qui vous diront que s’il y en a qui s’excitent contre les dieux c’est qu’ils existent. Merde ! Je ne pensais pas qu’il tomberait si bas. En plus il compte sortir cet argument plus tard. On n’en a pas fini avec…
Si vous sentez une quelconque animosité envers les astrologues, il se peut bien que l’astrologie soit une Science.

A peine le premier titre lu je tombe sur la fameuse « physique quantique« , autre façon à la noix pour aborder dieux, métaphysique et … le cinquième pouvoir maintenant. Lamentable.

Il ne nous manque que le fameux « et pourtant elle tourne » pour avoir le hard core du mauvais argumentaire. Mais peut-être l’a-t-il sorti quelque part et ça m’a échappé?

Je suis allé jusqu’au bout. Je vois les effets de l’augmentation de la densité d’échange d’information; elle modifie profondément notre monde. Mais, après avoir lu ce morceau de Crouzet j’ai le sentiment que si le cinquième pouvoir existe ou s’il est naissant, il est mal barré, le pouvoir, pas Crouzet, qui lui continuera à vendre.

Avant, bien avant les kits Lego qui avaient tout pour construire un modèle, il avait des briquettes qui venaient en paquets sans modèle ! C’est pour satisfaire les parents des enfants incapables de s’en sortir et construire quelque chose de significatif qu’ils se sont mis à proposer des kits, donnant la fausse impression que le gamin a été capable de construire une voiture de pompier quand il s’agit juste d’avoir suivi les instructions (ce qui n’est pas mal déjà).
Je suis de la génération des briquettes en vrac, de celle qui s’est tailladé les doigts en creusant un morceau de bois pour faire une barque (enfin, ça flottait et naviguait au vent). Je ne déteste pas les kits, mais je les trouve inutiles pour jouer.
Que l’on puisse utiliser un logiciel pour dessiner un modèle et commander les pièces est économique peut-être, mais ça demande la même capacité que de se démerder avec les briquettes. En plus, le pauvre couillon qui s’escrime à son écran fait le boulot des dessinateurs que Lego n’aura pas à embaucher, puisque Lego a à sa disposition des clients qui bossent pour elle.

Puis, je me suis fait le texte d’Eric. Je connais son écriture/analyse et je l’apprécie en général (je me suis même permis de le lui dire en face, c’est dire). Il en ajoute une raison de plus.
Je trouve sa digression avec Ford de trop, j’aurais préféré qu’il reste chez Lego tant qu’à faire. L’idée est néanmoins la même. Strictement la même.

Ce qui est marrant, c’est que le papier d’Eric est publié sur Agoravox, qui est basée sur le même principe. Faites le boulot, on s’occupe du pognon et de la gestion de la communauté (vos lecteurs). Fuck ! vous ne l’aviez pas remarqué ?

3 Réponses

  1. http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=21301
    Pour vous Pégase, mon commentaire à cet article dans son intégralité:

    “Cet article m’a énormément intéressé.
    Utilisant l’outil sophistiqué créé par Marx pour décortiquer un outil beaucoup plus jeune, son auteur pose un problème beaucoup plus profond qu’il n’y parait sur l’illusion de la neutralité des outils. Pas étonnant qu’il ai manqué “la page ou Thierry expliquerait les conséquences de la transposition de tout cela à la société” car cette page est sortie depuis peu sous la forme d’un autre livre. Le nouvel outil commence à peine à faire ses dents de lait. Le jour où il trouvera quelqu’un qui sache très bien l’utiliser pour décortiquer celui de Marx, quelque chose de nouveau risque d’arriver… ”
    Il est très important de comprendre – et les morts, les déportés aux camps de travail, le murmurent encore à mes oreilles – que ce qu’avait créé Marx pour tenter de désacraliser l’outil intellectuel a eu ici avec Eric son efficacité optimum.
    Qu’il aille plus loin avec cet outil et il ne fera pas mieux, mais peut-être pire, que Lénine en son temps.

    L’Outil collaboratif doit, en chacun de nous, avoir été confronté aux 3 “maîtres du soupcon” que furent Marx, Nietzsche et Freud à l’époque où l’idée même de progrès était devoyée à des fins propagandistes.

    Il y a quelques années, alors que je réfléchissais à l’évolution que pouvait avoir la sémantique générale, j’en était arrivé à la même conclusion qu’éric. Je n’avais pas encore trouvé son efficacité optimum. Mais l’outil résistait aux 3. Il m’a suffit de trouver pour quelles raisons afin d’apprendre à m’en servir. (un clin d’oeil à Leny)

    On ne pourra pas faire l’économie de mener une réflexion personnelle à ce sujet.

    Le dialogue reste ouvert.

  2. […] l’émergence d’un cinquième pouvoir chez Lego. Les critiques n’ont pas manqué, chez Pegase et chez Eric Culnaërt. J’ai l’impression d’entendre de vieux gauchistes crier contre les […]

  3. […] pegase marrant comme tout ! […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :