dinosaures

J’ai un dossier dans mon agrégateur de flux qui est intitulé « dinosaures ». J’y range ceux des blogs que je suivais et qui pour une raison ou une autre se sont tus. Mon espoir est qu’un jour ou l’autre l’un d’eux se rallume.

catangel.jpgC’est ce qui s’est passé aujourd’hui. Je ne dirais pas lequel pendant quelques jours, le temps de laisser la propriétaire de faire le tour de ceux qui « suivent« . Il y avait un commentaire déjà en place et j’ai suivi le lien, qui mène chez Pascale. Où je découvre les hstoires de Monsieur Quatre-Ans, qui est un enfant à mon coeur. S’il y a quelqu’un dans ce monde qui puisse comprendre un gamin qui ne veut manger que ce qui lui semblebonà lui, ce quelqu’un c’est moi. Je me bats même parfois contre les parents qui veulent forcer leur enfant à manger ceci ou celà sous prétexte que c’est indispensable pour leur croissance. Monsieur Quatre-Ans vous avez mon support.

Mais ceci seul n’aurait pas attiré un post ici. Ce qui m’a attiré est une partie de la colonne de droite. Il y a de quoi :

Ça m’excite…
Oh oui! J’aime ça…

Ahhh! J’en veux encore…

Continuuuue…

C’est bon…

Hmmmmmmmmiam…

Comme ‘est toujours bon de savoir ce qu’excite les filles, je suis les liens et je découvre que c’est tout à fait le genre de choses qui m’excitent aussi ! Enfin, pas tout, mais presque.

Je continue à inspecter la droite de la Dame Pascale et je tombe sur Blog sans dieu, ce qui me la rend plus sympathique.

5 Réponses

  1. Ahhh!
    D’abord, je dis merci pour les bons mots à mon égard.
    Ensuite, je me permets une ligne défensive sur la question de la nourriture et mon Monsieur Quatre-Ans même si je ne perçois pas d’agressivité envers moi dans vos mots: soyez rassuré(e), c’est tout à fait contre mes valeurs aussi que de forcer à manger un enfant qui ne le veut pas. C’est la première chose que j’ai apprise de Mme Lambert-Lagacé et je l’applique avec mes enfants (de façon générale). Il est pas fou le petit, il ne se laissera pas mourrir de faim. Par contre, je me fais un devoir de toujours lui offrir une assiette variée (où il peut choisir), de ne jamais cuisiner deux repas différents pour le satisfaire et de trouver des astuces pour non pas le faire manger mais plutôt lui donner l’envie, le simple désir de la découverte, ce qui est différent, à mon avis. Le goût, ça se développe et bien que je n’opte pas du tout pour l’acharnement, je persiste à vouloir l’ouvrir aux saveurs.
    Il faut me pardonner cette longue intervention, mais c’est que j’ai un soucis prononcé de clarté.
    Au plaisir 😉

  2. Pascale,
    j’ai été, et je le suis, un trieur. Mais pas seulement. Je dois représenter l’archétype de celui qui considère une assiette spoliée si un certain ingrédient est présent. Impossible d’ôter l’odeur des poivrons, par exemple.
    J’ai été obligé dès l’âge de 7 ans à me faire à manger pour disposer d’une assiette à ma convenance. Je milite pour mes semblables🙂

    Tes interventions sont les bienvenues, j’aime les geeks version sciences.

  3. Oui je comprends bien. Mais je ne suis qu’en partie d’accord. Parce que le même aliment, aprrêté de façon différente et mon petit homme le mange sans problème (par exemple: carottes crues c’est oui, carottes cuites c’est non).
    Il doit alors y avoir deux types de trieurs, celui qui le fait au goût et celui qui le fait à la texture. Mon petit est un trieur de texture, contrairement à vous, dois-je comprendre.
    Ceci dit, le jour où mes enfants se feront eux-même à manger, vous me verrez on ne peut plus réjouie, réjouie de la trève que ça me donnera et réjouie aussi de cuisiner ensuite à ma guise ce qui me plaît à moi et quand bon me semble. Je dis oui, par pur égoïsme, à ce qu’ils se cuisinent eux-même alors!
    Je ne suis pas une semeuse de commentaires, j’en use avec parcimonie avec l’idée qu’en les distribuant trop et partout, on s’approche trop près du spammeur et cela peut devenir agaçant. J’entre alors dans la masse de lecteurs silencieux la plupart du temps. Mais certains sujet me sont plus sensibles que d’autres, vous l’aurez compris.
    Une geek de sciences? Haha, oui possible…:-)

  4. Monsieur Quatre-Ans est un jeune homme à mon coeur !
    Je ne mange pas les carottes cuites, autant que possible, encore aujourd’hui.🙂 Je raffole de carottes râpées nature.

    Texture, goût, arôme, tout est prétexte à rejet pour un trieur. Et les combinaisons restent un mystère pour les diététiciens.

    Plus que 3 ans pour lui confier une partie de la cuisine et 6 pour le four. Après le repos.

    Est-ce qu’il a ses préférences pour les oeufs, du genre pas durs, mais OUI en omelette ?

  5. Hahaha! C’est en effet tout un mystère que de comprendre les goûts et envies de mon petit.

    Non pour les oeufs ça va, y a que le jaune de l’oeuf cuit dur qu’il laisse de côté, autrement il les mange.
    (pour les carottes, crues oui mais râpée non, huhu)

    Maintenant il goûte de plus en plus souvent avant de dire non, ça me permet de garder espoir pour l’avenir (je suis patiente et je vaincrai je le jure! :-p).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :