analogies

Materazzi insulte Zidane, Zidane lui fout un coup-de-boule et après il s’excuse auprès des enfants pour le mauvais exemple qu’il a donné.

Le Hezbollah chiite libanais capture deux soldats israéliens, Israël bombarde l’aéroport international de Beyrouth (entre autres) pour …faire comprendre au gouvernement libanais, en pleine saison touristique, le prix qu’il va devoir payer pour son refus de désarmer le Hezbollah. On attendra qu’ils s’excusent auprès des enfants et hop !
Ahnon ! Merde, c’est vrai qu’Israël ne prend pas sa retraite… L’analogie s’arrête là, donc pas d’excuses aux enfants😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :