pourquoi ?

En fait si vous vous posez la question “pourquoi est ce que j’ouvrirai un blog” c’est que vous en avez besoin. Il est des besoins plus difficiles et risqués à assouvir non?
Et même si c’est pour mettre la clé sous la porte au bout de 48h…au moins vous saurez pourquoi vous n’en aviez pas besoin.

La suite…, ou plutôt allez au début 😉

J’ai décidé de tenir une bonne grosse semaine avant de me faire une idée sur la question…

Publicités

Les marées lumières

Catherine est le nouveau lien que j’ajoute aujourd’hui.

J’aurais pu en rajouter plein, pour Catherine – L’analytique, pour Zuda – La Trash, pour La Fotokat – Derrière l’onjectif, pour La prof. Mais vous trouverez tous ces liens au menu « personnalités multiples ». Des avatars sculptés pour les différentes formes d’expression qu’elle maîtrise et qu’elle assume de mieux en mieux en un seul lieu. (mais comme je ne suis pas psy…).

Si vous ne la connaissez pas et que vous voulez l’aborder doucement, commencez par Miss Lapsus, par exemple :

C’est encore mieux. Le sujet me semble mieux circoncis.
[Elle]-même

En douceur.

La parole est dérangeante mais le silence dort

La parole est dérangeante mais le silence dort: « C’est pas juste! Y’a un musulman qui a prononcé trois fois dans son sommeil le mot «Divorce» en présence, »…

M2M

Machine to Machine, aka M2M

A lire à propos du M2M et du Web 2.0, des phrases comme « Faire parler les machines entre elles » (lue ici entre autres) on croirait que le dialogue entre machines est une nouveauté et qu’il dépendrait du Web 2.0

Utiliser un réseau pour connecter les machines entre elles a été la raison du développement d’Internet ! Pas franchement frais comme concept.

C’est plutôt la possibilité de disposer d’un seul document lisible par des humains et des machines qu’est la nouveauté, grâce à l’adoption large du XML.

Pour faire geek j’écrirais [P|M]2[P|M]

bling blang blong

A vous faire passer l’envie de continuer à le lire, si ce n’est en vous privant de votre musique préférée, le bling blang blong à la noix qui provient de Gabbly Chat, chez presse-citron. Certes, une mini-crise de nerfs plus tard vous découvrirez qu’il y a un bouton qui lui coupe la chique, mais pourquoi ne pas l’avoir mis sur off par défaut ?

En fait j’étais en train de lire le post sur les Blogs au féminin. Ne voyant rien de particulier aux blogs féminins, je suis amusé par cette manie de se mettre à part des nanas, qui va de paire avec leur revendication à l’égalité, la parité etc.

La première fois que j’ai entendu parler de Blogher j’ai cru à une blague, sachant que la blogosphere internationale était (au moins à l’époque) dominée, en nombre de bloggers) par les filles/femmes.

Je découvre aujourd’hui, via Miss Tics et suivant les liens chez Presse-citron et BlogoKat que les françaises (francophones ?) se veulent aussi pour l’apartheid des sexes ! Bizarre, bizarre…

absence de…

Quand l'absence de talent et de jugement exploite les autres, ça a un goût de social networking.

Certes, présentée ainsi la notion est un peu abstraite, mais prenons un cas concret à analyser.

Soit un blogger, qui pour une raison ou l'autre souhaite renouveler soit le design de son blog, soit juste sa bannière. L'exemple le plus récent de la blosphère française que je connais est Christophe Ginisty.

D'abord un appel à contributeurs, pour s'assurer un certain buzz et espérer trouver des gens plus compétents que soi pour la réalisation de la dite bannière; du genre C'est décidé, je lance un appel à la créativité populaire, la vôtre, pour le design de la future bannière de mon blog.

Puis on collecte les oeuvres de ceux qui se sont décidés et on les affiche par ordre alphabétique des créateurs (un peu foiraux l'ordre quand même, mélange de nicknames, noms et prénoms :-(), après les avoir remercié dûment. Pourquoi toutes les afficher ? Pour recueillir les avis des clients lecteurs du blog ! Après tout ce sont eux qui vont se la taper la nouvelle bannière, autant qu'ils prennent leurs responsabilités, il ne manquait plus que le patron du blog affiche ses préférences…

Je me demande même s'il a pris le temps de les regarder. Si c'était le cas il aurait peut-être prévenu Virgine Talavera, qu'il y à une problème avec la devise affichée "honni soit [qui] mal y pense". Sauf s'il s'agit d'un obscure private joke concernant Ginisty qui m'échappe complètement 😎

Bossez pour moi, choisissez pour moi, vous êtes adorables. Et le gagnant sera deux fois remercié, aura un T-shirt officiel du blog (!) [smiley] etc.

Si on regarde de loin, ça ressemble à du social networking, si on regarde de près c'est du marketing 2.0 🙂 Une belle façon de faire bosser les autres pour soi.