Point Fievet

Guillaume se demande si Fiévét à été trop loin en désignant le responsable de son départ de Pointblog.

Si j’ai bien compris, Fiévét s’est fait baiser avoir, parce qu’il a eu la faiblesse de marcher avec 49 % des parts de la SARL. D’ailleurs, il semble être toujours associé à hauteur de 49 %, de la SARL Pointblog. Sa petite annonce n’ayant pas trouvé preneur.

Ce qui est étonnant est la valorisation de Pointblog. Je ne donnerai pas un cents pour la part de Fiévét; qui aurait envie de se trouver avec un associé aussi inconséquent que Ginisty d’après le portrait qui a été donné ?

En effet, il ne m’est plus possible d’accepter les choix, la mauvaise gestion administrative et le manque de considération pour les collaborateurs de pointblog.com de la part de la direction de l’entreprise.

Il aurait fallu attendre d’avoir vendu avant de raconter ceci ouvertement. Ce que je ne comprends pas, mais alors pas du tout, c’est tout ce miel que Fiévét verse sur Ginisty par la suite !

Je précise que j’ai pas de rancoeur, ni d’aigreur et encore moins de haine en moi. Christophe est une personne très sympathique, dotée de beaucoup de qualités.

Il a peur d’un procès pour diffamation ou quoi ? Oh ! c’est eut-être pour redorer un peu ses parts de Pointblog et pouvoir s’en débarrasser à un prix meilleur que « rien« .

Stalker fait une présentation des événements qui pourrait être rigolote s’il y avait un peu moins de tragi-comique dedans (que vient faire Linux là ?). On y trouve des liens intéressants, dont celui vers le Podcasteur, qui annonce son départ lui aussi :

Je n’ai pas aimé les promesses non tenues et le manque de considération pour les collaborateurs pour le dire dans une version soft.
Je quitte donc ce blog sur une désagréable sensation de gâchis.

Ce qui doit avoir fait passer la valeur des parts de Fiévét en négatif !

La leçon à tirer de ceci ? Vieille comme le commerce. Ne laissez pas le loup rentrer dans la bergerie, au moins pas si vous n’avez pas toujours après l’opération 51 % des parts, sinon vous le regretterez probablement un jour. Il faut ce 51 % des parts pour pouvoir le mettre à la porte s’il ne tient pas ses promesses ou ne réponds pas à vos espoirs ou que sa tête ne vous revient plus, c’est l’équivalent du CNE ce 51 % !
Fiévét a payé pour l’apprendre et a eu la gentillesse de partager avec nous par blog interposé. S’il n’y avait pas Netizen, le magazine, avec sa médiocrité, je lui souhaiterais bon vent. Mais je crois qu’il est mal barré de ce côté là aussi. Enfin, courage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :